AR | EN

مجلس البطاركة والاساقفة الكاثوليك في لبنان
اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام في لبنان
المركز الكاثوليكي للإعلام في لبنان

Rahi: Le tollé sur le décret de la naturalisation est justifié

ANI - Le patriarche maronite, le cardinal Béchara Boutros Rahi, a présidé la messe dominicale dans la basilique Notre-Dame du Liban, commémorant la consécration du Liban au coeur immaculé de Marie.

Le prélat a appelé dans son homélie à éradiquer la corruption et à assurer le bien des citoyens, en éliminant les charges qui affectent leur vie et les besoins de leurs familles.

Il a également appelé à permettre aux citoyens de pratiquer leurs droits dans une justice intègre, libérée des ingérences des politiciens, exhortant à rendre justice aux des employés licenciés collectivement et arbitrairement d'une institution où ils ont travaillé et consenti les sacrifices.

Le prélat a évoqué dans son homélie le redressement de l'Etat endetté et menacé de faillite, par la formation d'un nouveau gouvernement comprenant de technocrates qui instaurent les réformes dans les secteurs du pays, ce fait étant une condition pour obtenir les aides financières, les dons et les prêts, promis lors des conférences Cèdres, de Rome et de Bruxelles.

Le patriarche a souligné l'importance du respect de l'opinion publique, en ce qui concerne notamment le décret relatif à la naturalisation, ayant provoqué " un tollé justifié en raison de la dissimulation de sa teneur ".

Selon le patriarche Rahi, le principe de l'octroi de la nationalité libanaise doit être basé sur le lien du sang, non des services et de la résidence, étant donné la spécificité du système politique libanais.

Dimanche 03 Juin 2018