AR | EN

مجلس البطاركة والاساقفة الكاثوليك في لبنان
اللجنة الأسقفية لوسائل الإعلام في لبنان
المركز الكاثوليكي للإعلام في لبنان

Le Patriarche d’Antioche des Maronites attendu dans l’après-midi à Riyad

Beyrouth (Agence Fides) – Le Patriarche d’Antioche des Maronites, S.Em. le Cardinal Bechara Boutros Rai, s’apprête à effectuer le voyage annoncé en Arabie Saoudite. Son départ de Beyrouth pour Riyad est prévu pour l’après-midi de ce jour, 13 novembre. Ce soir même, indiquent des sources libanaises contactées par l’Agence Fides, le Patriarche aura une rencontre avec les immigrés libanais qui travaillent en Arabie Saoudite et qui après les derniers développements des rapports entre les deux pays, craignent de perdre leurs postes de travail. Au programme de demain, le Patriarche a également une rencontre avec le Premier Ministre libanais démissionnaire, Saad Hariri, qui a communiqué depuis l’Arabie Saoudite, sur une chaîne de télévision, son intention de démissionner.
Le Patriarche d’Antioche des Maronites a été invité début novembre par les autorités saoudiennes et des colloques entre lui et le Roi Salman ainsi qu’avec le Prince héritier, Mohammad Bin Salman, avaient déjà été annoncés.
L’invitation saoudienne était parvenue au Patriarche d’Antioche des Maronites avant la complexe phase politique ouverte par la démission du Premier Ministre, qui a confirmé combien les tensions régionales provenant de la confrontation entre l’Iran et l’Arabie Saoudite pèsent sur les fragiles hommes politiques libanais.
Le Patriarcat maronite a toujours soutenu l’opportunité de ne pas impliquer le Liban dans les conflits et jeux de forces régionales qui bouleversent le Proche-Orient.
Selon les sources du Patriarcat maronite, la visite du Patriarche se concentrera sur les thèmes du dialogue, du rejet du terrorisme et de l’extrémisme et concernera également la condition des travailleurs libanais résidant en Arabie Saoudite qui, selon les données du Ministère des Affaires étrangères libanais, seraient au nombre de quelques 300.000 et craignent désormais d’être expulsés du pays.
L’invitation officielle à visiter l’Arabie Saoudite avait été remise au Patriarche d’Antioche des Maronites le 1er novembre par le chargé d’affaires de l’Ambassade saoudienne à Beyrouth, Walid Bukhari (voir Fides 03/11/2017). « La visite en tant que telle – avait déclaré à ce propos à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Camillo Ballin MCCJ, Vicaire apostolique pour l’Arabie septentrionale – pourrait signer le début d’une nouvelle attitude de l’Arabie Saoudite envers les autres religions ». Par le passé, seul le Patriarche grec orthodoxe d’Antioche, Elias IV, avait visité officiellement l’Arabie Saoudite, en 1975. Le Patriarche d’Antioche des Maronites, qui est également membre du Sacré Collège, pourrait ainsi devenir le premier Cardinal à visiter officiellement l’Arabie Saoudite pour y rencontrer les autorités du pays. Entre temps, la démission du Premier Ministre libanais a accentué la valeur politique et géopolitique de la visite patriarcale. (GV) (Agence Fides 13/11/2017)